fbpx
Aller au contenu

Bridge ou implant dentaire : quelle solution privilégier ?

La perte d’une ou de plusieurs dents peut sérieusement bouleverser la qualité de vie d’une personne. Heureusement, il existe diverses solutions pour remplacer les dents, et ainsi retrouver une fonctionnalité et un esthétisme satisfaisant. Parmi les options à considérer, on peut citer le bridge et l’implant dentaire. Quelles sont les différences entre ces alternatives ? Que choisir ? Explications.

Vous êtes ici

Accueil > Refaire ses dents pas cher > Tour d’horizon sur les soins dentaires > Bridge ou implant dentaire : quelle solution privilégier ?

Bridge ou implant dentaire: que choisir

Implant dentaire VS bridge dentaire : quelles sont les différences ?

L’implant dentaire est une solution de remplacement qui consiste à placer une racine artificielle en titane directement dans l’os maxillaire. Il s’agit ainsi d’un dispositif médical, qui est inséré dans l’os de la mâchoire, pour remplacer la racine d’une dent absente. Une fois cette racine artificielle en place, elle peut être utilisée pour soutenir une prothèse dentaire fixe qui servira de nouvelle dent.

Quant au bridge dentaire, il s’agit d’une prothèse dentaire fixe, qui sert ainsi de fausse dent. Il est composé de couronnes dentaires, qui sont reliées entre elles et forment une seule pièce afin de remplacer une ou plusieurs dents. Ces couronnes fonctionnent comme des ponts, car elles sont posées pour combler un espace vide entre les dents. Pour être stables, elles s’appuient sur des piliers qui peuvent être des dents naturelles ou des implants.

En bref…

L’implant dentaire est une racine artificielle de dent qui sert de soutien à une prothèse dentaire, alors que le bridge dentaire est une prothèse dentaire. Pour se fixer, le bridge dentaire peut s’appuyer sur les dents naturelles qui l’entourent ou sur des implants.

Implant ou bridge dentaire : quand faut-il y recourir ?

En réalité, chaque dispositif est conçu pour une utilisation spécifique.

Les usages de l’implant dentaire

Utilisé comme pilier pour la pose d’une prothèse, l’implant dentaire est recommandé dans plusieurs cas, notamment :

  • une restauration dentaire complète avec la technique All-on-4 ou All-on-6 :
  • le remplacement d’une ou de plusieurs dents manquantes par un dispositif fixe ;
  • lorsque les dents naturelles adjacentes sont trop abîmées pour pouvoir servir de pilier pour un bridge dentaire.

Les usages du bridge dentaire

Le bridge dentaire remplace également une ou plusieurs dents manquantes, mais en tant que prothèse, et non en tant que pilier comme le sont les implants. Il s’adapte ainsi à l’espace ouvert (jusqu’à 3 dents) où se trouvaient votre ou vos dents perdues.

Notez qu’il est possible de reconstituer une mâchoire complète avec des bridges dentaires. En effet, entre chaque pilier (un implant ou des dents adjacentes), un bridge de 2 ou 3 dents peut être posé. Cela permet de remplacer une mâchoire complète de 14 dents par 5 ou 6 dents restantes.

Bridge posé sur implants et bridge sur dents naturelles : avantages et inconvénients

Comme évoqué, il est possible de poser un bridge sur des implants ou sur les dents naturelles adjacentes. Alors, quels sont les avantages et inconvénients de chaque solution ?

  • Le bridge posé sur implants est stable , confortable et durable. Il est aussi plus cher et nécessite des interventions chirurgicales pour poser les implants dentaires. En revanche, un bridge sur implant peut-être dévissé afin d’accéder aux implants, ce qui permet de traiter les éventuels complications au niveau des implants.
  • Le bridge posé sur dents naturelles est moins onéreux et n’implique pas d’intervention chirurgicale invasive. Mais il se révèle moins stable et moins durable que le bridge posé sur implants. Côté confort, il est également moins pratique, et peut causer des problèmes de gencives et de douleur lorsqu’il est mal ajusté. Un bridge sur dent ne peut pas se dévisser et en cas de problème sur une racine c’est tout le bridge qui doit être éliminé.

Ce qu’il faut également savoir sur les bridges sur dents naturelles :

  1. Les dents naturelles qui serviront de pilier devront être taillées et probablement dévitalisées. Si ces dents sont saines, cela revient à sacrifier 2 dents pour remplacer 1, 2 ou 3 dents manquantes.
  2. Étant donné que la racine de la dent n’est pas remplacée, l’os et la gencive vont se rétracter au fil du temps. Au contraire, les implants dentaires stimulent la croissance osseuse et maintiennent la gencive en bonne santé.
  3. À la différence des bridges posés sur implants, il n’est pas possible d’utiliser un système de vissage pour fixer les prothèses. En conséquence, si après la pose du bridge, une dent pilier doit être extraite, il faudra retirer le bridge en le détruisant.

En conclusion

Qu’il s’agisse de bridge ou d’implant, chaque solution est adaptée à une situation particulière. Mais si vous devez choisir entre bridge sur implants ou bridge sur dents naturelles, la première solution est certainement la plus recommandée. En effet, elle offre une fixation plus stable, confortable et durable.

Besoin d’une intervention en implantologie ? Véritable expert dans le domaine, Newdentaire peut proposer des solutions adaptées à votre cas. Contactez-nous dès maintenant pour plus d’informations !